Table ronde retransmise en direct – Gestion de la crise migratoire : quelles conséquences dans 20 ans ?

Quand :
15 avril 2018 @ 14:30
2018-04-15T14:30:00+02:00
2018-04-15T14:45:00+02:00
Où :
Alternatibar
126 Montée de la Grande-Côte
69001 Lyon
France

L’association DTC – Défends ta citoyenneté ! organise sa première table ronde chez Cédric Herrou : Quelles conséquences dans 20 ans de la gestion actuelle de la crise migratoire en France ? Cette table ronde sera retransmise en direct à l’Alternatibar ce dimanche 15 avril à partir de 14h30 et suivie d’un temps d’échanges autour d’un verre.

Retrouvons-nous à l’Alternatibar, 126 montée de la Grande côte, le dimanche 15 Avril, à partir de 14h30 pour une Retransmission en direct-live de la première table ronde organisée par l’association DTC – Défends ta citoyenneté ! présidée par Cédric Herrou, qui agit dans la vallée de la Roya pour la défense des droits des personnes exilées.

Cette projection sera l’occasion d’échanger ensuite autour d’un verre sur la situation actuelle dans la vallée de la Roya et à Lyon, sur les manières de s’engager, et sera surtout une occasion de plus de se réunir pour réfléchir ensemble à une société où nous pourrons construire et vivre ensemble au-delà des frontières ! Un membre de DTC sera sur place pour répondre à toutes vos questions sur cette nouvelle association.

La table ronde « Gestion de la crise migratoire : quelles conséquences dans 20 ans ? » aura lieu chez Cédric Herrou, en présence de spécialistes, qui nous donneront leur vision de cette problématique :

▪ Rokhaya Diallo, journaliste & militante anti-racisme,
▪ Edwy Plenel, fondateur de Mediapart et auteur du livre « Le Devoir d’Hospitalité »,
▪ Eric Fassin, sociologue et professeur à Paris VIII,
▪ Omar Guerrero, psychologue au Centre Primo Levi,
▪ Morgane Dujmovic, géographe et membre du réseau Migreurop,
▪ Mireille Damiano, avocate spécialisée en droit des enfants,
▪ Cédric Herrou, agriculteur et président de DTC

Ils interrogeront les pratiques actuelles du gouvernement, notamment le nouveau projet de loi Asile & Immigration, ainsi que les pratiques européennes (Dublin), et les conséquences de ces pratiques sur le long terme. Des conséquences sur nos sociétés, et particulièrement sur les demandeurs d’asile, qui en font les frais. La situation des mineurs étrangers isolés sera également abordée, problématique brûlante quand on évoque l’avenir. Quel avenir leur offrons-nous ? Entre solidarité populaire et dérive populiste, quelle société sommes-nous en train de construire ?